16/08/2006

Nandrin - quelques impressions par Seb

-          la programmation était parfaite. Mon top des concerts dans l’ordre : Vive la fête, Anne Clark, Arken, Montevideo et The neon Judgement. Mais pleins d’autres bonnes choses. Honnêtement rien à redire.

 

-          La météo quasi parfaite. Un peu de pluie le vendredi et week-end sec.

 

-          Les soirées se terminent tôt (minuit le vendredi et dimanche et 04h00 le samedi) et pas d’after.

-          Les habitants du fort bien sympa ainsi que les festivaliers.

 

Dommage que le site soit si étroit. Mais, je pense que si l’affiche me convient le Nandrin 2007 sera au programmes de mes vacances!

 

Seb

15:57 Écrit par steph dans Nandrin | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : reportages |  Facebook |

31/07/2006

 Les Francofolies vécues par Gilbert

Après cinq jours de marche, de rencontres, de retrouvailles, de découvertes (il n'en manquait pas cette année), de bronsage forcé et de bonheur les Francofolies 2006 sont terminées depuis une semaine, mais pour moi elles ne le seront que quand j'aurais finis mes albums, vidéos etc...
Le choix se fait sur plus de 1500 photos et une quinzaine de vidéos, cette année je ne suis pas allé voir de concerts sur la scène Pierre Rapsat ni au casino ayant déjà vu les chanteurs à d'autres occasions, il faut dire que suivre les programmes du Parc de Sept heures était quasiment mission impossible étant donné le nombre et la qualité des artistes se produisant sur les différentes scènes.
Mes coups de coeurs sont:

Patxi pour son plaisir de rendre les gens de tous âges heureux à travers ses chansons, son sourire et ses émotions, son courage en plus d'affronter les bars en folies en toute humilité(et tant pis pour ceux qui n'aiment pas...).

Marka pour son plaisir renouvelé de rendre les gens heureux.

Alix Léone qui amène quelques choses de nouveau et beau (voir vidéo quand elle chante Ferré) gagne le premier prix du "Franc'off" et se montre digne de suivre Eté 67 vers une belle carrière.


Alix Leone chante Ferrè
Vidéo envoyée par caddy04

Emmanuel Picardi qui est le coup de coeur du jury, Samir Barris qui allie sympathie et qualité, Orféo pour leur fougue, Pipou et Steph assisté de Lou qui revisitent le passé, Yves Jamait un français découvert par Patrik Sébastien qui présentes textes et belles compositions musicales...

Je pourrais continuer, mais ce serait en décevoir d'autres tellement la qualité était bonne cette annéeA l'an prochain pour d'autres Francos.
Gilbert
Ps: pour retrouver le vécu de Gilbert au jour le jour lors Francofolies de Spa, surfez sur http://karatepicpassion.skynetblogs.be

17:25 Écrit par steph dans Francofolies | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : reportages, videos |  Facebook |

12/07/2006

 Les Ardentes: vécu par Etienne

"Prenez, deux tiers de musique…du soleil, des sourires, mélangez le tout très fort ! Et vous obtenez  Le cocktail  « Les Ardentes ». Trois jours passé dans un cadre enchanteur, de découvertes en découvertes (musicale et humaine.) Pour une première ce fut une réussite…Rdv en 2007 !"

 

Voilà quelques photos d'ambiance des Ardentes qui ont été prises par notre blogueurs Etienne.

 

Tous les styles s'entremêlent: du "peace and love" au plus trashy!

 

Et bien sûr, des rencontres:

Phil H

Merci Etienne!

http://y-aaz2.skynetblogs.be/ 

14:29 Écrit par steph | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : reportages |  Facebook |

04/07/2006

Gene et Billy représentants de Skynet au Couleur Café

Nos blogueurs Gene et Billy ont fait honneur au kit de Skynet! Merci!
 





Retrouvez l'ambiance colorée et chaleureuse de Colour Café en visitant http://billy-gene.skynetblogs.be/, vous y trouverez des photos du marché, des échoppes et bien sûr des concerts!

Stéphanie

14:19 Écrit par steph dans Couleur Café | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : reportages |  Facebook |

03/07/2006

Couleur Café vécu par Marie

Dimanche, 16h10.

Va bien falloir que j’me lève… et que quelqu’un m’aide à rejoindre Tour & Taxis… Pas envie. Trop chaud. Pas le courage. Trop de monde. Mal aux jambes. Fatiguée. Pfffff…

Finalement, on tente l’approche en voiture, comme tous les fats qui se respectent. On aime encore bien ne pas trop se fatiguer. Une place se présente à 5 minutes à pieds du site. Raisonnable. On prend.

                           

Une fois sur place, l’ambiance inégalable de Couleur Café m’envahit. Des percussions, des couleurs et l’odeur de bouffe créole… C’est bon, je me réveille !  

Ce Festival est mon préféré et le seul où je veuille bien me rendre. Détestant tout ce qui ressemble de près ou de loin à une plaine boueuse remplie de rockeurs pogotants suintants et malpolis, ici, je suis ravie. Je ne viens pas pour les groupes – que je ne connais pas la plupart du temps – mais pour cette ambiance cool, ces mojitos et ces platanitos (plat colombien composé de bananes frites). Par contre, hier, je connaissais Louise Attaque, mais j’aime pas. Et je connaissais aussi Tracy Chapman, mais c’était un peu mou… Donc pour les critiques musicales, faudra repasser.

 

Mais Couleur Café a bien d’autres atouts que la musique!

C’est à mon avis le festival le plus clean de l’histoire. Avec ses 20 poubelles au m² et ses WC presque plus propres qu’à la maison. Et gratuit en plus. Et y’avait du papier. Trop fou.

 
 
 
 
 

C’est aussi le festival le plus fashion… Ici, je me sens complètement « out of style ». ‘Fashion can be bought, but style can’t’. J’ai rien compris moi.

C’est encore le festival avec le mojito-factor le plus élevé. J’ai perdu mon cœur à la Havane. J’ai bien failli le retrouver hier. Au lieu de ça, j’ai un peu perdu la tête. Faut pas abuser des bonnes choses. Surtout quand il fait chaud ;-)

 
 

C’est finalement le festival avec les diarrhées en puissance. Vu ce que mangent les gens, on comprend que les ambulances fassent 10 allers-retours de l’heure. Perso, je termine de digérer un Chicken Thali ;-) J’ai dit que c’était trash, pas que c’était mauvais. D’ailleurs, c’est quand que Couleur Café ouvre son resto près de la Place Ste-Catherine, histoire d’en profiter toute l’année ? 

 

Malheureusement, c’est le festival qui me fait rentrer le plus tôt car mal aux pieds et au dos (ben oui, on se fait vieille !) parce que pas moyen de s’asseoir par terre à cause du sol en… en quoi d’abord ??? qui vous fait aussi des pieds si dégueux qu’il vaut mieux ne pas rester trop longtemps au risque de passer la nuit à se récurer les pitous…  

 

De toute façon, de mon lit, j’entends la fin des concerts qui me bercent pour une douce nuit… Dommage qu’à 7h ce matin, ce soit Tina Arena qui m’ait réveillée. Ca casse tout.

Posté par Marie

15:10 Écrit par steph dans Couleur Café | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : reportages |  Facebook |